Des destinations de vacances à éviter si vous êtes femmes

Les vacances sont une période de divertissements pour tous. Mais, cette période qui en principe devrait être joyeuse, peut virer au cauchemar si en tant que femme, vous visitez certaines zones du globe. Pour vous éviter alors des voyages cauchemardesques, nous vous présentons, Mesdames, une liste de pays, qui, pour vous, risquent d'être peu accueillants si vous voyagez seules.

L’Arabie Saoudite : un État qui réduit les libertés accordées aux femmes

Mesdames, comme vous pouvez le constater ici : https://www.ma-demoiselle-piment.fr les femmes en Arabie Saoudite souffrent d’une liberté réduite. Dans cette région de la planète, il subsiste encore certaines interdictions qui ne permettent guère aux femmes de profiter des joies de la liberté. Entre autres restrictions, il faut mentionner qu’il leur est interdit de porter des maquillages ou de se trouver en compagnie d’hommes sans liens directs avec elles.

Récemment, une interdiction concernant les femmes a été levée. Laquelle a rapport à la permission de conduire. Mais cette concession apparaît encore comme une infirme liberté accordée. Par conséquent, nous vous conseillerions de préférer d’autres destinations pour vos vacances.

Une destination dont l’austérité reste étonnante

Dans le rang des pays qu’une femme devrait éviter pour ses vacances en solo, nous avons le regret de mettre le beau pays de la samba. Cette réalité est assez difficile à admettre, mais reste un fait d’actualité. Car, dans le pays, de nombreux cas de violence faite aux femmes sont répertoriés. Ces cas de violence touchent les femmes brésiliennes de couleurs et les touristes. Ces conditions sont favorisées par les disparités sociales dont souffrent les personnes de couleur en général dans le pays.

L’Inde: un pays où l’insécurité féminine y est grandissante

Il n’est plus à démontrer que l’Inde regorge de nombreux trésors touristiques. Toutefois, il faut préciser que cette destination est à risque pour les femmes. En effet, on y constate depuis quelques années que les viols sur les femmes sont un phénomène, monnaie courante.